Evénement Lumières.Lausanne, “Des archives au numérique”, 31 mai 2017

L’équipe de Lumières.Lausanne a le plaisir de vous inviter à la présentation des projets de sa plateforme en ligne :

Le Pays de Vaud au coeur des débats européens
Des archives au numérique

31 mai 2017
Université de Lausanne
Anthropole, auditoire 2064
17h15 – 19h15

Affiche Lumières.Lausanne 31.05.2017 webProgramme

17h15   Introduction, par Béla Kapossy et Béatrice Lovis

17h30   Défis de l’édition numérique, par Elisabeth Holm

17h45   A. C. Chavannes et sa ‘science générale de l’homme’, par Rémy Zanardi et Christian Grosse

18h00   Le potentiel critique de la correspondance de Mirabeau à Sacconay, par Auguste Bertholet

18h15   Editer un scriptomane : La Harpe et la Russie, par Danièle Tosato-Rigo, Matthieu Clément, Gregor Jancik

18h30   Barbeyrac et le droit naturel en Suisse romande, par Simone Zurbuchen et Béla Kapossy

19h00   Définir la ‘culture littéraire’ en Suisse romande au XVIIIe siècle, par François Rosset

19h15   Apéritif

Brève présentation
Lumières.Lausanne est une plateforme qui met à disposition des chercheurs et de tout public intéressé par le riche passé culturel de la Suisse francophone des transcriptions de sources jusqu’alors inédites, de la littérature secondaire et des biographies de personnalités qui l’ont marqué. Il s’agit non seulement d’un instrument de recherche et d’un support de publications, mais aussi d’un outil d’enseignement académique, puisqu’elle associe des étudiant-e-s de niveau master et des doctorant-e-s à la saisie et à la valorisation des données. A ce titre, la plateforme sert de laboratoire en humanités digitales, permettant de développer des connaissances dans ce domaine en expansion. La base de données se transforme continuellement en intégrant de nouveaux éléments afin d’améliorer les échanges entre les chercheurs et un public plus large.

Sept projets, dont certains en partenariat avec d’autres institutions, seront visibles dès le 31 mai 2017 sur la plateforme Lumières.Lausanne. Il s’agit, dans l’ordre chronologique de leur développement, des projets Société du comte de la Lippe (1742-1747), Journal helvétique (1732-1782), Correspondance de MirabeauSacconay (1731-1784), La Harpe et la Russie (1783-1795), A. C. Chavannes et sa “Science générale de l’homme” (1788), Correspondance Barbeyrac (1702-1743) et Droit naturel en Suisse (1625-1850).

Dieser Beitrag wurde unter Uncategorized veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.